La maison de repos « Aux Lilas de Bonlez » chauffe son eau grâce au soleil

Pour la société Vivalto Home Belgium, qui compte plusieurs maisons de repos en Wallonie et à Bruxelles, l’eau chaude sanitaire (ECS) ne se conçoit pas sans soleil. Et pour cause, le groupe Vivalto a signé avec la PME wallonne Sunoptimo un contrat cadre qui prévoit l’installation de systèmes solaires thermiques dans plus de dix maisons de retraite en Wallonie. A l’heure actuelle, cinq maisons de repos ont déjà été équipées – dont la résidence « Aux Lilas de Bonlez » – et pas moins de sept sont encore prévues au programme, dont deux en 2017.

La marque de fabrique de Sunoptimo, ce qui les distingue des installations solaires thermiques « classiques », c’est ce fameux système d’auto-vidange appelé « drainback ». Cette technologie de drainage gravitaire permet aux capteurs solaires de se vidanger de façon naturelle et passive à chaque arrêt de la pompe de circulation, mettant ainsi le fluide à l’abri des surchauffes et du gel.

Affranchi de ce problème de surchauffe, le système peut être dimensionné plus largement qu’un système classique pour atteindre une « fraction solaire » plus importante et ainsi couvrir une plus grande partie des besoins énergétiques pour le chauffage de l’eau du bâtiment.

Très concrètement, là où un système solaire thermique classique n’aurait pu couvrir – au maximum – que quelque 47% des besoins en eau chaude sanitaire (ECS), l’installation Sunoptimo aux Lilas de Bonlez en couvre allègrement 63%.

Figure 1 : Taux de couverture Sunoptimo
Analyse technico-économique des 60 capteurs

Installation

Taille C 60 capteurs (151,2 m2 optique) couplé à 7500 mitres de stockage
Coût de l’installation hors primes et économies fiscales 166 424 €
Total primes et économies fiscales 147 728 €
Coût résiduel 18 696 €
Production 42 444 kWhth/an
Appoint ECS Mazout
Durée de vie 30 ans

Facilitateur Énergies Renouvelables