Avec POLLEC, les communes deviennent actrices de la transition énergétique

La Wallonie accompagne l’engagement pour le climat des collectivités locales à travers le programme Politique Locale Energie Climat (POLLEC). Celui-ci encourage les communes wallonnes à avoir un impact direct sur la consommation énergétique et la production d’énergie renouvelable de leur territoire grâce à un soutien financier, technique et méthodologique.

Coordonnée par l’APERe asbl, avec l’appui de l’AwAC (l’Agence wallonne de l’Air et du Climat) et de l’UVCW asbl (Union des villes et des communes de Wallonie), POLLEC s’inscrit dans la dynamique de la Convention des Maires.

Cette initiative européenne est née du désir de mettre en avant le rôle primordial des pouvoirs locaux dans la transition énergétique.

E

Les pouvoirs locaux : acteurs d’une stratégie Énergie Climat

Les communes POLLEC s’engagent à réduire leurs émissions de CO2 de 40% par rapport à 2006, à l’horizon 2030. L’accompagnement, le bilan énergétique, les outils d’évaluation et de suivi, ou encore des guides de bonnes pratiques : c’est la combinaison de plusieurs dispositifs mis à leur disposition qui les aide à définir la politique énergétique locale.

Un état des lieux préalable les amène à :

  • Définir leurs domaines et objectifs d’actions
  • Mettre en place une cellule « POLLEC » rassemblant leurs services et des acteurs locaux
  • Rechercher des sources de financement
  • Définir un plan de communication
  • Mobiliser les acteurs locaux

Frederic Praillet, chargé de mission au sein de l’APERe, évoque les retombées positives de cette initiative wallonne : « Nous observons un rapprochement bénéfique entre les pouvoirs locaux et les initiatives privées. Les communes soutiennent des actions collectives. Par exemple, la commune de Mouscron a soutenu une initiative citoyenne qui est devenue autonome aujourd’hui. Cela pousse également les communes à se positionner comme des leaders exemplaires. Elles en viennent donc à travailler sur leur patrimoine, à réduire leur consommation ou encore à améliorer l’efficacité énergétique de leurs bâtiments ».

D’autres initiatives du genre voient ainsi le jour en Wallonie :
la Province de Luxembourg a mis en place un Parlement citoyen Climat, Gembloux a développé une plateforme online dédiée à la rénovation, les communes d’Amblève-Bullange veulent construire un petit parc éolien sur leur territoire… Aujourd’hui, plus de 200 communes wallonnes se sont engagées à mettre en place un Plan d’Action en faveur de l’Energie durable et du Climat dans le cadre de la CoM.

E

La convention des maires (CoM)

est le principal mouvement européen associant les autorités locales et régionales dans un engagement volontaire pour réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre (GES) de leur territoire à l’horizon 2030.

La Convention des Maires compte
actuellement plus de 7700 signataires.

Depuis juin 2017, la Wallonie s’est positionnée en tant que Coordinatrice de la Convention des Maires. Cela implique que la Région s’engage à soutenir les communes signataires sur son territoire à participer aux actions de la CoM, à échanger avec d’autres Coordinateurs nationaux, etc.