Des minibus électriques et sans chauffeur circulent à Paris

Les deux navettes autonomes EZ10, de la marque française Easymile, prennent la forme de box et offrent chacune 6 places voyageurs. Elles circulent sur le Pont Charles-de-Gaulle tous les jours, de 14h à 20h, pour relier les gares de Lyon et d’Austerlitz. Un agent est présent à leur bord pour accueillir les navetteurs.

places voyageurs

Contrôlés par un système informatique, ces véhicules autonomes utilisent une combinaison de lasers et de caméras pour détecter les dangers, objets ou personnes autour d’eux. Mais le service est encore en test. La réglementation actuelle ne permet pas encore à ces véhicules autonomes de franchir des intersections (feux rouges, stop, cédez-le-passage), même si cela est techniquement possible. L’expérience de la RATP vise davantage à collecter les avis des usagers afin d’améliorer ce nouveau service.

À cet égard, la Belgique fait partie des 5 premiers pays européens à se lancer dans les tests de voitures autonomes, aux côtés de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la France et de l’Espagne. Alors que des voitures avec certaines fonctions autonomes existent déjà sur nos routes, plusieurs constructeurs projettent de mettre sur le marché des véhicules complètement autonomes d’ici 2020 à 2025.

Plus d’infos :
https://www.euractiv.com/section/transport/news/paris-rolls-out-driverless-bus-service-to-fight-pollution-and-congestion
http://www.lecho.be/entreprises/auto/La-Belgique-en-pointe-dans-les-tests-de-voitures-autonomes/9867903?ckc=1&ts=1489147793

Crédits photos : © RATP